FAQ

Le Volontariat Franco-Allemand

Qu’est-ce que le Volontariat Franco-Allemand ?

Le Volontariat Franco-Allemand est un programme qui s’appuie sur les règlementations en vigueur en matière de volontariat en France et en Allemagne. Il s’agit du Service Civique et de l’Internationaler Jugendfreiwilligendienst en Allemagne. Le Volontariat Franco-Allemand s’inscrit donc à la fois dans le système français et le système allemand tout en offrant les atouts d’un programme bilatéral.

Du côté des volontaires, une année de volontariat permet une mobilité en Europe et des expériences personnelles, interculturelles et linguistiques, améliore les compétences et offre ainsi de nouvelles perspectives professionnelles.

Combien de temps dure le Volontariat Franco-Allemand ?

Des jeunes allemands peuvent être accueillis en France pour une période, démarrant toujours en septembre, et pour une durée en fonction du domaine de mission.

Le Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et en milieu universitaire dure 10 mois.
Le Volontariat Franco-Allemand dans tous les autres domaines dure 12 mois.

Quelles peuvent être les domaines de mission du Volontariat Franco-Allemand ?

Les missions de volontariat peuvent se dérouler dans différents domaines : social, culturel, sportif, scolaire, universitaire, collectivité territoriale ou bien dans les bureaux de l’OFAJ.

Pour plus d’informations sur les types de missions des volontaires, veuillez consulter la rubrique «Devenir structure d’accueil » et la sous-rubrique souhaitée.

Quel est le statut juridique des volontaires ?

Le Volontariat Franco-Allemand s’appuie sur les réglementations du Service Civique en France et (dans la plupart des cas) de l’Internationaler Jugendfreiwilligendienst (IJFD) en Allemagne. A ce titre, les volontaires allemands et français sont inscrits auprès de l’Agence du Service Civique.

Pour les volontaires allemands, le volontariat est reconnu comme un Service Civique national en France. Ils reçoivent à ce titre une carte de volontaire en Service Civique. La plupart des volontariats s’appuyant sur l’Internationaler Jugendfreiwilligendienst, les volontaires allemands ont de ce fait un double statut : à la fois volontaires en Service Civique et volontaires à l’Internationaler Jugendfreiwilligendienst.

Les volontaires français ont le statut de volontaire en Service Civique à l’international. Ils sont aussi inscrits auprès de l’Agence du Service Civique et reçoivent également une carte de volontaire en Service Civique.

La participation au Volontariat Franco-Allemand est-elle payante ?

Non, la participation au Volontariat Franco-Allemand est gratuite.

Les volontaires doivent-ils constituer un cercle de parrainage ?

Pour le Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et en milieu universitaire : il n’est pas prévu que les volontaires constituent un cercle de parrainage.

Pour le Volontariat Franco-Allemand associatif et en collectivités territoriales : selon les besoins, certaines structures peuvent demander la constitution d’un cercle de parrainage.

Participer au Volontariat Franco-Allemand

Quelles structures peuvent accueillir des volontaires allemands ?

Les structures pouvant accueillir des volontaires allemands doivent se situer en France.

La nature des structures varie selon le type de Volontariat Franco-Allemand.

Pour plus d’informations sur les structures pouvant accueillir des volontaires allemands, veuillez consulter la rubrique « Devenir structure d’accueil » et la sous-rubrique souhaitée.

Quelles sont les conditions de participation pour les structures d’accueil ?

Pour le Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et en milieu universitaire : l’OFAJ agit en tant qu’organisme d’envoi et d’accueil. Les volontaires sont mis à disposition des lieux de mission. Les lieux de mission peuvent postuler directement sur notre plateforme en ligne TCC – Volontariat pendant la période de candidature: http://tcc.volontariat.ofaj.org

Pour le Volontariat Franco-Allemand associatif et en collectivités territoriales : votre organisme doit, soit obtenir l’agrément officiel vous autorisant à accueillir et à envoyer des volontaires à l’étranger, soit se rapprocher d’une structure titulaire d’un agrément de l’Agence du Service Civique. Renseignez-vous auprès de votre conseiller régional.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la rubrique « Devenir structure d’accueil » et la sous-rubrique souhaitée.

Quelles sont les conditions de participation pour les volontaires ?

Pour participer au programme, les jeunes doivent être âgés de 18 à 25 ans et avoir leur résidence principale en Allemagne.

Par ailleurs, ils ne doivent pas avoir déjà effectué un Service Civique, qu’elle qu’ait été sa durée.

En fonction des types de volontariat, des connaissances minimales de la langue du partenaire peuvent être exigées.

Aucun diplôme spécifique n’est exigé.

Quand et comment postuler ?

Pour le Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et en milieu universitaire : Les lieux de mission comme les volontaires peuvent postuler pendant la période de candidature directement sur notre plateforme en ligne TCC – Volontariat : http://tcc.volontariat.ofaj.org. Vous pouvez également consulter les appels à candidatures actuels ici.

Pour le Volontariat Franco-Allemand en milieu associatif et en collectivités territoriales : la période de candidature varie d’une structure à une autre. Les candidats doivent donc se mettre directement en contact avec les structures. De manière générale, tous les volontariats commencent en septembre.

Déroulement du Volontariat Franco-Allemand

Les volontaires touchent-ils un salaire pendant leur volontariat ?

Les volontaires allemands touchent une indemnité mensuelle de l’Agence du Service Civique pendant toute la durée leur contrat. Dans la mesure où il s’agit d’une indemnité non imposable, on ne parle pas de salaire. Cette indemnité d’un montant de 472,97€ est versée directement par l’Agence de services et de paiement (ASP) aux volontaires.

En complément de cette indemnité, les volontaires reçoivent de leur lieu de mission (structure d’accueil) une prestation nécessaire à la subsistance, l’équipement, l’hébergement ou au transport. Elle peut être versée en nature ou en espèces. La valeur minimale mensuelle de cette prestation est fixée à 107,58€. Les lieux de mission sont bien sur libres d’offrir aux volontaires une prestation d’un montant plus élevé.

Si les volontaires refusent la prestation en nature (par exemple logement) offerte par les lieux de mission, ces derniers ne sont pas obligés de verser son montant en espèces.

Les structures d’accueil doivent-elles verser une indemnité aux volontaires ?

Les structures d’accueil doivent contribuer à hauteur de 107,58€ minimum par mois à l’indemnité des volontaires. Cette contribution peut avoir lieu sous forme de prestation en espèces ou en nature (hébergement, tickets repas, carte de transport). Les lieux de mission sont bien sur libres d’offrir aux volontaires une prestation d’un montant plus élevé.

Si les volontaires refusent la prestation en nature (par exemple logement) offerte par les lieux de mission, ces derniers ne sont pas obligés de verser son montant en espèces.

Les volontaires bénéficient-ils d’un tutorat pendant leur Volontariat Franco-Allemand ?

Les volontaires bénéficient d’un tutorat au sein de leur lieu de mission. Le tutorat est assuré par une personne chargée d’accueillir la ou le volontaire à son arrivée et d’assurer son intégration dans la structure. Cette personne est l’interlocutrice principale pour les questions touchant au contenu de la mission du volontariat, l’intégration dans l’équipe, les éventuelles questions matérielles et administratives rencontrées au quotidien et liées à la vie dans le pays d’accueil.

De plus, les volontaires ont une personne dédiée à l’OFAJ qui les accompagne dans les démarches administratives pendant toute la durée du volontariat.

Quelle est la durée de temps de travail hebdomadaire des volontaires ?

Le temps de travail sur le lieu de mission peut aller de 24h à 35h par semaine. Ce temps de travail inclut également le temps nécessaire pour préparer les activités dont les volontaires ont la charge.
Le volume horaire précis de la mission de volontariat doit être fixé au moment de l’arrivée des volontaires dans leur lieu de mission.
Exceptionnellement, la durée hebdomadaire de la mission peut être portée à 48 heures réparties sur 6 jours. Les heures supplémentaires doivent cependant être converties en jours de congés supplémentaires.

Les volontaires ont-ils droit à des congés ?

Les volontaires ont droit à deux jours de congés par mois de service effectué.

Pour le volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et en milieu universitaire : ces congés sont à prendre en priorité pendant les congés scolaires et universitaires, si le lieu de mission accorde ces derniers.

Les volontaires ne bénéficiant pas des congés scolaires ou universitaires peuvent prendre leurs jours de congés quand ils le souhaitent, en accord avec leur lieu de mission.

Les volontaires peuvent-ils demander des jours de congé supplémentaires en cas de circonstances exceptionnelles ?

Des circonstances exceptionnelles peuvent donner lieu à un maximum de trois jours de congés supplémentaires dans les cas d’événements familiaux suivants : naissance, mariage, conclusion d’un pacte civil de solidarité. Dans le cas d’un décès d’un proche de premier degré, la demande peut être étendue à dix jours.Les volontaires doivent absolument informer leur lieu de mission ainsi que l’OFAJ du souhait de prendre des jours de congé supplémentaires.

Les volontaires ont-ils droit à une formation ?

Les volontaires ont droit à 25 jours de formation répartis sur toute la durée du volontariat en quatre séminaires (un séminaire d’introduction avant d’arriver sur le lieu de mission, deux séminaires intermédiaires et un séminaire d’évaluation avant de revenir dans le pays de départ).

La participation à ces formations est obligatoire pour les volontaires et ne comptent pas dans le temps de congé. Les lieux de mission sont informés des dates et ne peuvent s’opposer à ce que les volontaires y participent. L’OFAJ prend en charge les frais des séminaires (frais de transport/d’hébergement/de formation etc.).

Pour plus d’informations sur les séminaires, veuillez consulter la rubrique « Devenir structure d’accueil ».

Les volontaires sont-ils assurés pendant leur Volontariat Franco-Allemand ?

Durant le Volontariat Franco-Allemand, l’Agence du Service Civique prend en charge les cotisations sociales des volontaires, leur garantissant ainsi une couverture santé de base.

L’organisme d’envoi a par ailleurs l’obligation de souscrire une assurance maladie à l’étranger pour la ou le volontaire, qui comporte une assurance maladie, une assurance accidents, une assurance responsabilité civile et une assurance rapatriement.

Dans le cadre du Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire et milieu universitaire, l’OFAJ agit comme organisme d’envoi et d’accueil et prend en charge l’assurance complémentaire.

Pour tous les autres volontariats, les lieux de mission sont eux-mêmes organismes d’envoi et d’accueil et prennent en charge l’assurance complémentaire.

Après le Volontariat Franco-Allemand

Le Volontariat Franco-Allemand est-il valorisé pour les volontaires ?

A la fin de leur volontariat, les volontaires reçoivent une attestation de l’Agence du Service Civique et une de l’OFAJ.

Il est souhaitable que les lieux de mission leur en remettent également une, décrivant de manière précise les missions effectuées tout au long de l’année.

Impression