DSC_7326-1

En établissement scolaire

Accueillir un volontaire dans votre établissement scolaire.

Le temps d’une année scolaire, accueillez un jeune volontaire. Une occasion de promouvoir, ensemble, sa langue et sa culture mais aussi d’encourager la mobilité des jeunes en Europe.

Les objectifs de ce programme

La valeur ajoutée de ce programme, que ce soit pour l’établissement scolaire d’accueil comme pour le volontaire, est la dimension interculturelle :

  • Promotion de la culture et de la langue du pays partenaire
  • Promotion de la mobilité en Europe
  • Apport d’une dimension interculturelle à l’établissement
  • Aide à l’ouverture internationale de l’établissement
  • Soutien aux activités parascolaires de l’établissement, y compris celles qui n’ont pas un rapport direct avec l’enseignement de la langue du partenaire.

Quelles structures peuvent accueillir un volontaire ?

  • Ecole maternelle
  • École primaire
  • Collège
  • Lycée général et technique
  • Lycée professionnel
  • Centre de formation d’apprentis
  • Maison familiale et rurale

Quels types de missions pour vos volontaires ?

Les types de missions varient et peuvent être, à titre d’exemple :

  • enrichissement des cours d’allemand par des contributions sur le pays et sa culture
  • contributions linguistiques et culturelles aux cours dans les autres matières
  • mise en place de groupes de conversation et d’ateliers thématiques (cuisine, théâtre, chant, jeux de société…)
  • mise en place d’un journal scolaire, d’une radio scolaire…
  • aide à la recherche de stage à l’étranger
  • aide à la candidature pour des stages à l’étranger
  • aide à l’organisation de voyages et sorties scolaires…

En tout état de cause, le volontaire ne peut remplacer un professeur ou le personnel rémunéré par l’établissement, il n’est pas un surveillant non plus. Le volontaire ne pourra pas, non plus, tenir un rôle d’assistant de langue.

Quel est le profil du volontaire que vous êtes susceptibles d’accueillir?

  • Le volontaire est âgé de 18 à 25 ans et a sa résidence principale en Allemagne
  • Une importance particulière est accordée aux connaissances en langue. Un minimum en allemand de niveau A2/B1 du cadre européen commun de référence pour les langues est requis pour faciliter l’intégration du volontaire sur son lieu de mission.
  • Le programme est ouvert à tous, indépendamment de son niveau d’études.

Cadre et financement

Quelles sont les conditions cadres de l’accueil d’un volontaire ?

  • La durée du Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire est d’une année scolaire, commençant toujours en septembre et se terminant en juin.
  • L’établissement scolaire est le lieu de mission, par opposition à l’OFAJ qui est la structure d’envoi.
  • Le volontaire a droit à 2 jours de congé par mois de service effectué, qu’il doit, en priorité, prendre pendant les vacances scolaires. Le lieu de mission est libre de lui attribuer l’intégralité des congés scolaires.
  • Le volontaire est assuré (assurance maladie, vieillesse, accident du travail, accident privé, responsabilité civile, rapatriement) par l’OFAJ, le lieu de mission n’a donc pas à s’en occuper.
  • Le volontaire reçoit une formation de 25 jours, répartie sur 3 à 4 séminaires tout au long du volontariat.

Prise en charge et financement

  • Le volontaire est soumis au statut du Service Civique et à celui du volontariat international allemand (Internationaler Jugendfreiwilligendienst).
  • Il perçoit une indemnité mensuelle de l’Agence du Service Civique (467,34€) et de l’argent de poche (50€/mois) de l’OFAJ.
  • À ceci s’ajoute la contribution de l’établissement scolaire, qui représente actuellement 106,31€ minimum par mois, et qui peut avoir lieu sous forme de prestation en espèces ou en nature (hébergement, tickets repas, carte de transport). Les établissements pouvant héberger des volontaires sont sélectionnés en priorité. Le lieu de mission est bien sûr libre de verser une prestation plus élevée au volontaire.
  • Les formations pédagogiques sont financées par l’OFAJ avec le soutien de l’Agence du Service Civique (frais de voyage, frais de séjour, honoraires des animateurs).

Valorisation du Volontariat

  • A la fin de son Volontariat, le volontaire reçoit une attestation de l’Agence du Service Civique et une de l’OFAJ.
  • Il est souhaitable que le lieu de mission lui en remette également une, décrivant de manière plus précise les missions que le volontaire a effectuées tout au long de l’année.

Déroulé du programme

Les étapes d’accueil d’un volontaire

  1. Appel à candidature diffusé par les réseaux de l’OFAJ et sur le site à la mi-décembre pour accueillir un volontaire à la rentrée de septembre suivante
  2. Dépôt des candidatures jusqu’au printemps, via une plateforme en ligne
  3. Sélection des candidatures par un jury composé de représentants des ministères de la jeunesse et de l’éducation, de représentants d’organisations partenaires de l’OFAJ, d’enseignants et directeurs d’établissements ayant déjà accueilli un volontaire, d’anciens volontaires, de formateurs et de représentants de l’OFAJ.
  4. Attribution par l’OFAJ d’un volontaire à l’établissement sélectionné, en fonction de leurs profils respectifs.
  5. Démarches administratives entre l’OFAJ et le volontaire
  6. L’établissement reçoit une convention de mise à disposition tripartite qu’il doit signer, ainsi que le volontaire et l’OFAJ, et qui fixe le cadre de l’accueil du volontaire. Chaque partie conserve un exemplaire.
  7. Le volontaire arrive dans le lieu de mission courant septembre.
Impression