Dans l’enseignement supérieur

Accueil de volontaires 

En accueillant une ou un volontaire pour une durée de 10 mois dans votre établissement, contribuez à promouvoir l’échange interculturel et faites découvrir le travail d’un établissement d’enseignement supérieur du pays voisin aux volontaires !

Les objectifs de ce programme

Le Volontariat Franco-Allemand dans l’enseignement supérieur permet aux volontaires de faire la connaissance du milieu universitaire du pays voisin, d’améliorer ses connaissances en allemand et de vivre une expérience interculturelle et enrichissante.

Cette expérience consiste essentiellement à :

  • Contribuer à l’animation de la vie universitaire et extra-universitaire de l’établissement d’accueil
  • S’engager en faveur de la promotion de la langue et de la culture française ou allemande
  • Aider à la mise en place de projets culturels et sportifs
  • Accompagner les étudiantes candidates ou les étudiants candidats à une mobilité internationale
  • Prendre des initiatives et proposer des animations aux étudiantes et étudiants

Quelles structures peuvent accueillir des volontaires ?

  • Université/IUT
  • Ecole Supérieure
  • Grande Ecole
  • Services universitaires : CNOUS/CROUS

Quels types de missions peuvent être proposés aux volontaires ?

Les volontaires, ont un rôle de médiation et d’accompagnement. Leurs tâches peuvent les amener à participer, à titre d’exemple, à :

  • L’ouverture européenne et internationale par l’organisation de projets spécifiques autour de la mobilité des jeunes (rencontres franco-allemandes, séminaires, etc.)
  • L’accompagnement d’étudiant.e.s candidat.e.s à une mobilité en Allemagne/Europe (recherche de stages, etc.)
  • L’aide à la réinitiation d’échanges entre des universités allemandes et françaises
  • Soutien à la réussite et à l’épanouissement personnel des étudiant.e.s en tant que citoyens (engagement social, accompagnement spécifique d’étudiants en situation de handicap, d’étudiants étrangers ou en première année, etc.)
  • L’organisation de manifestations culturelles (de soirées culturelles/de «Stammtische», de sorties culturelles ou animation d’une troupe de théâtre franco-allemande)

Les volontaires ne sont pas des lectrices ou des lecteurs ou encore des assistantes ou assistants de recherche. Les types de missions varient et dépendent, d’une part du profil de l’établissement, et, d’autre part, des centres d’intérêt et de l’engagement des volontaires.

Quel est le profil des volontaires ?

  • Personne âgée de 18 à 25 ans révolus et ayant sa résidence principale en Allemagne
  • Dont le niveau d’allemand correspond au minimum au niveau B1 du cadre européen commun de référence pour les langues est requis pour faciliter l’intégration des volontaires sur leur lieu de mission
  • Aucun diplôme ou niveau d’études requis

Accueil de volontaires 

En accueillant une ou un volontaire pour une durée de 10 mois dans votre établissement, contribuez à promouvoir l’échange interculturel et faites découvrir le travail d’un établissement d’enseignement supérieur du pays voisin aux volontaires !

Les objectifs de ce programme

Le Volontariat Franco-Allemand dans l’enseignement supérieur permet aux volontaires de faire la connaissance du milieu universitaire du pays voisin, d’améliorer ses connaissances en allemand et de vivre une expérience interculturelle et enrichissante.

Cette expérience consiste essentiellement à :

  • Contribuer à l’animation de la vie universitaire et extra-universitaire de l’établissement d’accueil
  • S’engager en faveur de la promotion de la langue et de la culture française ou allemande
  • Aider à la mise en place de projets culturels et sportifs
  • Accompagner les étudiantes candidates ou les étudiants candidats à une mobilité internationale
  • Prendre des initiatives et proposer des animations aux étudiantes et étudiants

Quelles structures peuvent accueillir des volontaires ?

  • Universités
  • Établissements d’enseignement supérieur
  • Services universitaires (tels que les CROUS par exemple)

Quels types de missions peuvent être proposés aux volontaires ?

Les volontaires, ont un rôle de médiation et d’accompagnement. Leurs tâches peuvent les amener à participer, à titre d’exemple, à :

  • L’ouverture européenne et internationale par l’organisation de projets spécifiques autour de la mobilité des jeunes (rencontres franco-allemandes, séminaires, etc.)
  • L’accompagnement d’étudiant.e.s candidat.e.s à une mobilité en Allemagne/Europe (recherche de stages, etc.)
  • L’aide à la réinitiation d’échanges entre des universités allemandes et françaises
  • Soutien à la réussite et à l’épanouissement personnel des étudiant.e.s en tant que citoyens (engagement social, accompagnement spécifique d’étudiants en situation de handicap, d’étudiants étrangers ou en première année, etc.)
  • L’organisation de manifestations culturelles (de soirées culturelles/de «Stammtische», de sorties culturelles ou animation d’une troupe de théâtre franco-allemande)

Les volontaires ne peuvent pas remplacer un.e professeur.e mais peuvent faire des interventions ponctuelles et assister (présenter son pays, expliquer comment les candidatures se font dans son pays, etc.). L’action des volontaires doit être différente et complémentaire de l’activité des salariés.

Quel est le profil des volontaires ?

  • Les volontaires ont entre 18 à 25 ans et leur résidence principale est en Allemagne
  • Des connaissances minimales de la langue niveau B1 du cadre européen commun de référence sont requises

Cadre et financement

Quelles sont les conditions cadres de l’accueil de volontaires ?

  • Contrat de 10 mois couvrant l’année académique (de septembre à juin)
  • L’établissement d’enseignement supérieur est la structure d’accueil, par opposition à l’OFAJ qui est la structure d’envoi
  • Tutorat du volontaire pris en charge tout au long de son volontariat par une personne issue de la structure d’accueil
  • Droit du volontaire à de 2 jours de congé par mois de service effectué. Les lieux de mission sont libres de leur attribuer l’intégralité des congés scolaires
  • Une formation de 25 jours à destination du volontaire, répartie sur 4 séminaires tout au long du volontariat

Comment est financé le volontariat ?

  • Soumission des volontaires au statut du Service Civique et à celui du volontariat international allemand (Internationaler Jugendfreiwilligendienst)
  • Perception par le volontaire d’une indemnité mensuelle de la part de l’Agence du Service Civique (473,04 €)
  • Contribution de l’établissement scolaire (107,58€ minimum par mois) sous forme de prestation en espèces ou en nature (hébergement, tickets repas, carte de transport). Les établissements pouvant héberger des volontaires sont sélectionnés en priorité. Les lieux de mission sont libres de verser une prestation plus élevée aux volontaires
  • Financement des séminaires par l’OFAJ avec le soutien de l’Agence du Service Civique (frais de voyage, frais de séjour, honoraires des animateurs/animatrices)
  • Financement de l’assurance des volontaires par l’OFAJ (assurance maladie, vieillesse, accident du travail, accident privé, responsabilité civile, rapatriement) ; les lieux de mission n’ont pas à s’en occuper

Comment le volontariat est valorisé pour le volontaire ?

  • Attribution au volontaire d’une attestation de l’Agence du Service Civique et une de l’OFAJ à l’issue de son volontariat

A noter : Il est souhaitable que les lieux de mission remettent également une attestation au volontaire, qui décrit précisément les missions effectuées tout au long de l’année.

Déroulé du programme

Les étapes d’accueil de volontaires

  1. Les établissements intéressés doivent postuler auprès de l’OFAJ pour devenir établissement d’accueil sur notre plateforme VFA@INhttps://vfa-in.ofaj.org/
  2. Un jury est organisé pour sélectionner les lieux de mission. Ce jury est composé par exemple de représentant des ministères de la jeunesse et de l’éducation, d’organisations partenaires de l’OFAJ, de professeurs et de la direction d’établissements ayant déjà accueilli des volontaires, de volontaires ayant participé au programme les années précédentes, de formatrices ou de formateurs et de personnes représentants de l’OFAJ
  3. L’appel à candidatures est publié et diffusé par les réseaux de l’OFAJ en décembre ou janvier de chaque année pour l’accueil de volontaires à partir de la rentrée de septembre suivante
  4. Dépôt des candidatures des volontaires jusqu’au printemps, via une plateforme en ligne
  5. Les candidates et candidats choisis par l’OFAJ seront invités à se présenter à un comité de présélection. Les structures d’accueil sélectionnées pourrons ensuite prendre contact avec les candidates et candidats présélectionnés par le comité pour la phase de matching (sélection)
  6. Démarches administratives entre l’OFAJ et les volontaires pendant l’été afin de préparer l’arrivée
  7. Les établissement reçoivent une convention de mise à disposition tripartite qu’ils doivent signer, ainsi que les volontaires et l’OFAJ, et qui fixe le cadre du volontariat ; chaque partie conserve un exemplaire
  8. Les volontaires arrivent dans leurs lieux de mission respectifs courant septembre (après avoir participé au séminaire d’introduction)
Impression