Comment rencontrer de nouvelles personnes ? Avec le Volontariat Franco-Allemand !

Actuellement, près de 350 jeunes de France et d’Allemagne sont en mission dans les deux pays.

Informe-toi maintenant

Envie de gagner en autonomie ?

Le Volontariat Franco-Allemand dure entre 10 et 12 mois et permet une immersion complète dans le pays partenaire!

Informe-toi maintenant

Envie de parfaire vos compétences linguistiques ? D’enrichir vos compétences interculturelles ?

Les séminaires de formation en groupes franco-allemands donnent toutes les clés pour un Volontariat international réussi.

Informe-toi maintenant

Et si vous complétiez vos compétences professionnelles ?

Le Volontariat Franco-Allemand, c’est une expérience professionnelle reconnue et valorisée dans les deux pays.

Informe-toi maintenant

Pourquoi ne pas découvrir une nouvelle culture ?

Toute l’année, les volontaires vivent dans le pays partenaire et sont en contact avec les habitants de leur lieu de mission.

Informe-toi maintenant

A propos de nous

Le Volontariat Franco-Allemand : un engagement social et personnel

Acquérir de nouvelles expériences, s’engager au service des autres, accomplir des tâches d’intérêt général. Tels sont les piliers fondateurs du Volontariat Franco-Allemand.

Les expériences et les compétences acquises dans une mission de volontariat sont reconnues et peuvent faciliter, comme concrétiser, des orientations professionnelles ou la recherche d’emploi.

En 2006, la France met en vigueur la nouvelle loi sur le volontariat associatif et sur le service civil. L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), en tant que centre de compétences, s’est alors vu confier par les gouvernements allemand et français la tâche de développer et de coordonner un volontariat franco-allemand. C’est ainsi que depuis 2007, l’OFAJ coordonne un Volontariat Franco-Allemand avec le soutien de l’Agence du Service Civique et du Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend (BMFSFJ).

Basé sur la réciprocité, le Volontariat Franco-Allemand fonctionne sur le modèle du tandem. Plus précisément, cela signifie que des volontaires originaire de France et des volontaires d’Allemagne sont envoyés simultanément dans le pays partenaire. Les tandems ainsi formés se rencontrent à l’occasion de formations continues communes.

Il est à préciser que les missions de volontariat ne sont ni des activités salariées ni des actions de bénévolat ; elles demandent avant tout un fort engagement social.

Notre engagement

1.L’Office franco-allemand pour la Jeunesse

L’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) est une organisation internationale au service de la coopération franco-allemande.

Il a été créé par le Traité de l’amitié franco-allemande, le « Traité de l’Elysée », en 1963. L’Office a pour mission d’encourager les relations entre les jeunes des deux pays, de renforcer leur compréhension mutuelle.

L’article 2 (1) de l’Accord initial portant création de l’OFAJ stipule que « L’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse a pour mission d’approfondir les liens qui unissent les enfants, les jeunes, les jeunes adultes et les responsables de jeunesse des deux pays. A cet effet, il contribue à la découverte de la culture du partenaire, encourage les apprentissages interculturels, favorise les mesures de qualification professionnelle, renforce les projets communs d’engagement citoyen, sensibilise à la responsabilité particulière de la France et de l’Allemagne en Europe et incite les jeunes gens à apprendre la langue du pays partenaire.

L’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse est un centre de compétence pour les Gouvernements des deux pays. Il joue un rôle de conseiller et d’intermédiaire entre les collectivités locales et territoriales ainsi qu’entre les acteurs de la société civile en France et en Allemagne. »

2.Le Volontariat Franco-Allemand

 2.1.Contexte

L’idée d’un Volontariat Franco-Allemand (VFA) est née lors du 76ème sommet franco-allemand le 10 novembre 2000 à Vittel. L’OFAJ, en sa qualité de centre de compétences des gouvernements des deux pays, a été chargé de sa coordination.

En 2007, au moment de l’entrée en vigueur en France d’une nouvelle loi sur le service civique, l’OFAJ a lancé un projet-pilote avec quatorze volontaires. La Loi du 10 mars 2010 relative au Service Civique a ensuite été votée, permettant à de jeunes de France et d’Allemagne de faire un volontariat. Dans ce cadre, une convention a été signée entre l’Office et l’Agence du Service Civique pour mener à bien le Volontariat Franco-Allemand.

Depuis 2014, l’OFAJ est porteur de l’agrément du volontariat international allemand, l’internationaler Jugendfreiwilligendienst (IJFD).

2.2.Déroulement

Le Volontariat Franco-Allemand s’adresse à toutes et tous les jeunes âgées/âgés de 18 à 25 ans ayant leur résidence principale en France ou en Allemagne, indépendamment de leurs origines et niveau d’études.

Le Volontariat Franco-allemand commence en septembre et s’achève entre 10 et 12 mois plus tard. Grâce aux 25 jours de formation, les volontaires ont la possibilité de renforcer leurs compétences linguistiques et interculturelles, de prendre des responsabilités citoyennes et de gagner en autonomie.

En tant qu’organisme d’envoi et d’accueil, l’OFAJ coordonne les Volontariats Franco-Allemands suivants:

Les partenaires de l’OFAJ mettent en œuvre le Volontariat Franco-Allemand dans les autres domaines :

Le Volontariat Franco-Allemand est fondé sur le principe de la réciprocité, c’est à dire que le nombre de participants français et allemand doit toujours être le même.

2.3.Objectifs

Le Volontariat Franco-Allemand doit renforcer les compétences sociales des volontaires et être un instrument de promotion de la culture générale. Les volontaires ont donc le rôle d’accompagnateur, d’ambassadeur et de médiateur et s’acquittent de missions pédagogiques, de communication et d’encadrement. De plus le Volontariat Franco-Allemand se caractérise par l’acquisition de compétences interculturelles, linguistiques et professionnelles.

L’OFAJ et ses partenaires souhaitent contribuer par ce programme à la promotion de la langue et de la culture des pays partenaires respectifs et de la mobilité des jeunes en Europe. La plus-value du programme réside pour les volontaires comme pour les lieux de mission notamment dans cette dimension interculturelle.

Impression